Créer un site internet

Conclusion

Ksdlfgjp

La peur est une émotion complexe car induisant la mise en fonctionnement de nombreuses structures du cerveau. C'est cette subtile association entre amygdales, cortex, thalamus, hippocampe qui nous permet de mettre en place différents mécanismes de défense. Que la solution choisie soit fuir ou combattre, ce sont les mêmes réactions qui se produisent dans notre organisme. 

 

Nous sommes parvenus a montrer que l'adrénaline et la noradrénaline sont au centre des effets produits par la peur sur notre organisme. Chacun d'eux est initié, de prés ou loin, par ces deux hormones...

 

Ici, nous avons donc pu répondre à ces peurs externes qui font partie de notre quotidien. Toutefois, les peurs ancrées dans nos histoires personelles, ces phobies aux noms étranges sont beaucoup plus difficiles à expliquer de manière purement physiologique. Nous avons, ici, fait le choix de nous arrêter aux premières. Sans oublier, qu'hélas, parfois, dans ces peurs dites "subjectives" ou bien pour les plus graves "pathologiques", des gens soufrent. 

 

Vxdfhcd

 

 

×